Zoom sur les codes de la communication non verbale

Avant l’entretien d’embauche, toute personne prend du temps à se renseigner sur l’entreprise et à faire une bonne présentation. Avez-vous réellement pensé à votre communication non verbale ? Il s’agit notamment de votre gestualité, mais qui vous permettra de faire la différence.

Les petits gestes à prendre

Bien que les entretiens d’embauche soient souvent stressants, il faut tout de même garder son sourire. Il ne s’agit pas d’afficher un sourire béat, car ce dernier doit être le plus naturel possible. Dans le cas contraire, le recruteur risque de mépriser votre attitude. Il pourrait même le mal interpréter en pensant que vous êtes en train de vous moquer de lui. La communication non verbale consiste à afficher un sourire franc et naturel. Après, il faut penser à soigner sa poignée de main. Très certainement, vous serez amené à échanger de poignée avec votre recruteur. L’idéal serait de trouver le bon équilibre entre une main ferme et douce. En outre, il ne faut pas lui écraser la main, mais également éviter de lui offrir une poignée molle, autrement il prendrait cela comme de l’impertinence ou manque de volonté de s’engager. N’oubliez pas de vous exercer pour mieux supporter la pression.

Les signes de politesse

Le succès d’un entretien d’embauche repose sur la communication non verbale. C’est la moindre des politesses d’attendre que votre recruteur vous installe avant de vous asseoir. Dans le cas contraire, il prendrait votre geste comme un signe d’arrogance. Sans doute vous avez déjà dû entendre parler du regard franc et droit ? L’objectif est donc de ne pas oublier le contact visuel lors d’un entretien d’embauche. C’est un moyen d’envoyer des signaux positifs dans la communication non verbale. Tout se joue dans votre regard qui doit être franc et droit. Restez toutefois naturelle et évitez de fixer le recruteur. S’il y a beaucoup de recruteurs, pensez à les regarder un par un quand ils vous posent des questions ou lorsque vous devriez vous exprimer.

La bonne posture à adopter

La posture que vous adoptiez durant un entretien d’embauche fait également partie des communications non verbales. Il faut se tenir droit, garder les bras visibles et ne pas les croiser, mais surtout bien ancrer vos pieds pour ne pas balancer vos jambes. Si vous avez apporté des documents ou des carnets de notes, il faut penser à les placer devant vous tout en veillant à ne pas empiéter sur l’espace du recruteur. La dernière étape consiste à se débarrasser des habitudes parasitaires. N’hésitez surtout pas à demander vos proches si vous avez des tics, car ces derniers vous donneront une mauvaise impression. En tout, il faut rester serein et naturel.

5 étapes pour lâcher prise rapidement
6 conseils de coachs et de sportifs pour muscler son mental