Santé au travail : quels sont les symptômes du burn out ?

Ces dernières décennies, le burn out touche de plus en plus de travailleurs. Engendrant des frustrations professionnelles et des souffrances psychiques, ce syndrome peut aussi entrainer des symptômes physiques comme l’insomnie ou le mal de dos. Puisque le phénomène s’aggrave rapidement, il convient de connaître les premiers signes d’alerte qui annoncent un burn out.

Qu’est-ce qu’un burn out ?

Aussi appelé syndrome de l’épuisement professionnel, le burn out est une maladie qu’on considère comme étant assez contemporaine. Souvent causé par une combinaison de plusieurs facteurs, ce phénomène est étroitement lié aux conditions de travail extrêmes et à l’environnement professionnel. Lorsque le stress prolongé et répété s’accumule, l’individu finit par s’effondrer.

Selon la Haute Autorité de Santé, le burn out se définit comme un état d’épuisement physique, psychique et émotionnel qui peut influencer la santé générale d’une personne. Puisque l’épuisement se produit insidieusement, comprendre le burnout et les différents symptômes du burn out s’avère indispensable pour une prise en charge à temps et une amélioration de l’état de santé. Si vous avez du mal à gérer votre burn-out, il est prudent de consulter un coach comportemental qui est actuellement disponible en ligne sur le site fredericarminot.com.

Quels sont les signaux d’alerte psychologiques du burn out ?

Étant un état d’épuisement lié au stress chronique, le symptôme du burn out se manifeste en premier lieu sur le plan psychologique. Il peut ainsi arriver que l’individu soit constamment démotivé pour travailler ce qui entraine l’irritabilité, les pleurs fréquents ou encore les attitudes cyniques. Dans certains cas, la personne préfère s’isoler et présente généralement des pertes de mémoire ou des difficultés à se concentrer.

Le sentiment d’incompétence et d’échec, mais aussi le manque de confiance en soi commence à gagner du terrain. À ce stade, l’épuisement est déjà assez élevé ainsi des ressentis plus graves comme l’anxiété et l’inquiétude ou la confusion et l’indécision s’installent. Dans les cas les plus graves, l’individu pense au suicide.

Le symptôme du burn out le plus marquant est certainement les colères spontanées. Ces dernières surviennent généralement à la maison ou dans le cadre d’une situation stressante sans lien avec la source du stress.

Burn out, des signes physiques à considérer

Les symptômes psychologiques précédant un burn out peuvent être associés à plusieurs facteurs que l’on croit souvent passagers : prise en charge d’un important projet, évènement personnel qui perturbe, etc. Si ces signaux sont cependant accompagnés d’une fatigue persistante, d’un sommeil perturbé ou d’un trouble digestif (ulcère, gaz, etc.), il est peut-être temps de consulter un spécialiste.

Certains individus peuvent même présenter des douleurs des muscles, du mal de dos ou des migraines chroniques. Dans certains cas, on constate l’apparition d’affections cutanées, la perte ou le gain de poids inexpliqué. Si vous êtes souvent sujet à des infections fréquentes comme le rhume, la sinusite ou la grippe notamment vers la fin de la semaine ou au début des vacances, mieux vaut ne prendre aucun risque et demander l’avis d’un médecin.

Lutter contre le retour dans la dépression
Résistance aux thérapies : quels sont ses 4 types ?