Pourquoi les Français dépriment toujours pendant les Fêtes ?

Les fêtes ne sont pas toujours synonymes de joie, de bonheur et de rires. En effet, leur arrivée peut entraîner chez certains une dépression qui peut avoir plusieurs origines allant de la solitude durant les fêtes au fait d’avoir de mauvaises relations avec l’entourage par exemple. Ainsi, fête ne rime pas toujours avec félicité surtout en cette période qui voit accroître le nombre de dépression de Noël.

Les origines des dépressions en période de fête

La période des fêtes de fin d’année approche à grands pas et si pour beaucoup elle est attendue avec impatience, pour d’autres, le début des périodes de fêtes n’est pas souvent accueilli avec bonheur. En effet, plusieurs personnes, en cette période, peuvent être sujettes à la dépression de Noël en raison de la convergence de plusieurs facteurs. D’une part, les fêtes en question sont un moment de partage et de rassemblement familial. Le fait de ne pas être en mesure de les passer avec des membres de leurs familles ou le fait d’avoir des problèmes avec, peuvent entraîner une dépression chez certaines personnes. D’autre part, la saison d’hiver peut aussi avoir un énorme impact sur la santé mentale. En effet, si beaucoup de personnes aiment l’hiver, car il est synonyme de neige, de chocolat chaud et d’activités hivernales, pour d’autres cela joue sur leur moral, car, l’hiver signifie aussi baisse de luminosité, raccourcissent des jours et froideur extrême. On est bien loin de la chaleur de l’été avec son parfum de vacance. Ce qui favorise le risque de dépression. Autant de causes qui peuvent entraîner une dépression de Noël bien que la liste ne soit pas exhaustive.

Reconnaître les symptômes d’une dépression de Noël

La dépression de Noël entraîne souvent, pour ceux qui en sont atteints, des sensations d’oppression, de tristesse extrême. Cela s’accompagne généralement d’une impression de fatigue extrême qui incite la personne dépressive à prendre de longues siestes de plusieurs heures. Les personnes qui sont sujettes à ce type de dépression n’ont plus le goût des fêtes et se désintéressent souvent de tout ce qui y a trait. Elles peuvent aussi se montrer susceptibles quand le sujet des fêtes est abordé.

Lutter contre la dépression en période de fêtes

Il est tout à fait possible de lutter contre la dépression de Noël et cela par le fait de se concentrer sur les aspects positifs de la vie, comme la famille et les amis. Ceux qui n’ont personne avec qui passer les fêtes peuvent envisager de faire des activités de groupe par exemple afin de lutter contre l’isolement et pourquoi ne pas rencontrer de nouvelles personnes. En période de fêtes, pour éviter la dépression et le vague à l’âme, le tout est souvent de savoir se remettre en question et envisager de nouvelles perspectives afin de rester positif. 

Comment le cerveau vous protège des souvenirs traumatisants ?
Résilience : Comment renaître face à l’adversité?