4 moyens de parer à la négativité de ses collègues

Publié le : 25 mars 20216 mins de lecture

Nous passons la majorité de notre temps au bureau. Nos collègues sont donc ceux que nous fréquentons les plus que notre famille. Ainsi, il est important de vivre dans un environnement positif, propice au travail et à la productivité. Cependant, il n’est pas évident d’être positif lorsque l’environnement de travail est négatif. La négativité des collègues influence sur votre humeur, et malgré toute votre volonté, vous risquez d’être submergé par ce sentiment. Nous vous donnons ci-après des conseils pour parer à la négativité de vos collègues.

Qu’est-ce que la négativité en entreprise ?

Dans la vie personnelle comme dans la vie professionnelle, nous avons toujours besoin de quelqu’un, car nous avons ce besoin de plaire, de se sentir utile ou important et cela fait partie de notre survie. Cependant, il arrive souvent que la reconnaissance, la gratitude et l’empathie ne soient pas présentes dans ces situations.

Certaines situations finissent par créer un environnement négatif au travail, tel que :

Certains collègues ont tendance à minimiser vos problèmes, votre douleur ou votre souffrance. Au lieu d’être une oreille attentive, vous vous retrouvez face à une personne qui aura pour objectif de minimiser, de rabaisser vos sentiments et vos émotions. Face à un tel comportement, vous risquez de vous sentir incompris.

Au contraire, vous avez ces personnes qui ne pensent qu’à exagérer tout ce qui se passe : qu’il s’agisse d’une bonne ou d’une mauvaise situation. Cela finit par créer des rumeurs infondées et à créer un environnement de travail sans confiance et avec beaucoup de méfiance.

Un autre moyen de ressentir et de finir étouffé par la négativité de vos collègues : la personne qui ne cesse de se plaindre. Il vous suffit de la saluer au coin café pour qu’elle commence à vous parler de tous ses problèmes et à se plaindre de leur vie. Et ressentir autant de négativité à tout moment finit par influencer sur votre propre humeur et sur votre santé tant physique que psychologique.

Mais ne vous en faites pas. Vous pouvez vous protéger de ces situations et de ces personnes qui, parfois sans le vouloir, vous font du mal et vous voler votre énergie. Pour y parvenir, il faut être conscient de certaines choses, notamment que nous sommes les principaux responsables de tout ce qui nous arrive, mais nous ne sommes pas les seuls.

Mais alors, comment faire pour éviter que la négativité ne s’installe dans nos vies ?

1 – Stop aux plaintes : qu’il s’agisse des vôtres ou de ceux de vos collègues. A force de vous plaindre tous les jours, vous finissez par attirer ce genre de personnes. Vous êtes responsable de votre changement d’humeur. Si vos collègues viennent vous voir pour se plaindre, sachez leur prêter une oreille attentive tout en sachant leur dire que vous ne pouvez pas toujours les écouter car vous avez-vous aussi vos soucis à régler. La façon dont nous voyons le monde n’est rien d’autre qu’un reflet de ce que nous sommes à l’intérieur. Certes, quand nous sommes heureux, le monde a d’autres couleurs, un autre parfum et un autre aspect. Quand nous sommes tristes, le monde semble l’être aussi.

2 – Créez vous un environnement zen. Certaines personnes prennent une tasse de camomille, d’autres se créent un petit jardin zen, ou encore font appel à l’énergie des cristaux pour nettoyer et purifier leur environnement. Le choix vous appartient. Commencez par aménager votre bureau avec des objets qui vous rappellent l’amour de vos proches, de votre maison. Faites appel au Feng Shui pour aménager votre espace. Pensez à utiliser de la sauge pour purifier l’air qui vous entoure. Un environnement positif fera naître une énergie positive dans votre vie et de ce fait un impact positif sur votre corps.

3 – Adoptez une attitude positive et vivez une vie meilleure en ayant à l’esprit vos objectifs de travail, des projets qui vous tiennent à cœur ou encore ce qi vous rends heureux. La seule façon d’apporter des changements est de commencer par soi-même. En devenant positif vous-même, vous améliorerez non seulement votre santé mais vous améliorerez aussi, à votre façon, votre environnement de travail en y apportant du positif.

4 – Vivez le moment présent. Ne vous focalisez pas sur ce qui s’est passé, ni sur ce que l’avenir pourrait vous réserver. Chaque jour, faites une liste de ce qui vous a fait du bien, de ce que vous avez eu de positif dans votre journée. Ainsi, vous verrez que chaque jour, vous saurez profiter de chaque moment. Vous habituerez et conditionnerez votre cerveau au positivisme au quotidien.

Et enfin, faites ce que vous pouvez, c’est pourquoi l’analyse de la situation est si importante. Si vous pouvez résoudre quelque chose ou aider quelqu’un, faites de votre mieux. Si vous ne pouvez pas, ne vous sentez pas coupable ou ne vous inquiétez pas.

Comment retrouver son enfant intérieur peut-il influencer positivement votre vie ?
L’Hypnose Intégrative : fabriquer du positif et transformer les croyances négatives

Plan du site