A quoi servent les plantes dépolluantes ?

Les gens pensent que mettre une plante à l’intérieur de la maison n’est pas conseillé car elle dégage du gaz carbonique la nuit. Toutefois, en ce moment c’est vraiment tendance de poser des pots de fleur à l’intérieur de la maison. Les plantes que les personnes utilisent sont celles qu’on appelle dépolluantes. Elles sont en plus d’être communes, faciles à entretenir. Il y a celles qui absorbent les polluants comme les minéraux et c’est d’ailleurs la fonction des plantes dépolluantes. Toutefois, elles peuvent aussi absorber les moisissures et d’autres saletés.

Les pantes dépolluantes & leur mécanisme

Toutes les plantes se nourrissent de la lumière. A part cela, elles ont aussi besoin d’eau, d’autres nutriments ainsi que de quelques gaz qui sont présents dans l’air. Le fonctionnement est simple. De cette nutrition, la plante fait le travail grâce aux parties comme les feuilles, les tiges et aussi le tronc. Ces parties absorbent les gaz et les transforment en nutriments dont la plante aura besoin pour sa croissance. Ils entrent par la racine pour nourrir la plante. Pendant le jour, elles rejettent de l’oxygène dont d’autres êtres vivant auront besoin pour survivre. Elles améliorent la qualité de l’air. Toutefois, il faut noter que plus votre plante grandit, plus les échanges seront grandes. Par contre, d’autres plantes mangent les gaz qui pourront pollués les autres mais ceux sont des plantes dépolluantes.

Quelques exemples de ces plantes dépolluantes

C’est depuis l’année 1989 que les chercheurs ont trouvé l’existence de ces plantes dépolluantes après avoir pratiquer plusieurs expériences de vérification. Le chlorophytum est aussi nommé plantes araignées. Ils absorbent les gaz polluants surtout celui qu’on appelle le monoxyde de carbone. A part son efficacité décorative, le spathiphyllum peut vous aider à absorber les gaz comme le benzène et le formaldéhyde. Vous pourrez aussi le reconnaître avec le nom de fleur de lune à cause de ces jolis pétales blancs. Les aloès sont des plantes dépolluantes qui éliminent les ondes magnétiques et d’autres types de perturbateur comme les acariens. Les palmiers absorbent les produits appelés volatiles.

Les pantes dépolluantes : leurs limites

Ne pensez pas qu’en les plantant, vous allez purifier l’air. Il faudra planter une forêt toute entière afin de réussir dans ce projet: un endroit avec 2,4 plantes au minimum pour chaque mètre carré. Sachez que l’air qu’on respire à l’intérieur est plus pollué que celui qui se trouve à l’extérieur. A part ces plantes dépolluantes, il vaut mieux que vous ajoutiez d’autres précautions comme des mesures hygiéniques. Quand vous êtes à la maison : aérez tout le temps l’intérieur en ouvrant les fenêtres. Pour éviter les moisissures, il vous faut surveiller les taux d’humidité. Enlevez les poussières qui se trouvent dans quelques parties de votre maison comme sur le tapis ou sur les meubles. Évitez aussi de fumer à l’intérieur de la maison.

Soins de santé efficaces : Réflexions positives
Comment créer une atmosphère positive dans la maison ?